ARTISTE PEINTRE














EDITIONS VUIBERT


Les Editions Vuibert ont choisis deux toiles du Peintre Serrano pour la couverture de leurs livres.








EXPOSITION SERRANO



Serrano à la 6ème édition de la prestigieuse Biennale Internationale d'Art Contemporain de Florence ,
qui s'est tenue dans le site historique de la Fortezza Da Basso du 1 au 9 Décembre 2007.

Présents 840 Artistes de 76 Pays pour un total de 2500 oeuvres pour cette extraordinaire manifestation.

Aprés leur succés à la Tate Gallery,Gilbert et Georges accompagnés de Tim Marlow Directeur
de la White Cube Gallery de Londres ont présentés leur film "The world of Gilbert and Georges".

Le Lorenzo il Magnifico leur a été remis pour l'ensemble de leur carrière.

Une véritable émotion lors des conférences du passionné Grégorio Luke Directeur de la Molaa of Long
Beach à propos de Frida Kalho et Tina Modoti.

Une grande affluence de Galleristes et d'amateurs d'Art
ainsi qu'un nombreux public tout au long de ses journées ont pu apprécier ce qui se fait de mieux dans
l'Art Contemporain au niveau mondial actuellement.



SERRANO à Saint-bernardin

Serrano a exposé 28 oeuvres à l'espace Saint Bernardin, du 1 au 30 octobre 2005.
Mi-abstraites,mi-figuratives,
toutes ses peintures reprennent presque obsessionnellement la meme architecture :
celle d'un visage émergeant d'une explosion de couleur.
Comme un portrait se dédoublant à l'infini, en lieu clos.
A la recherche de l'oeuvre parfaite,
L'artiste espère paradoxalement "ne jamais atteindre cette vérité!
Il n'y aurait plus de plaisir.
Il n'y a pas de fin dans l'art,
je compose instinctivement, seul l'instant présent compte,
c'est au spectateur de se faire son propre jugement".
Au terme d'une expérience de 35 ans,
Serrano tend vers une forme de simplicité "Je ne mets pas de la poudre aux yeux.
Ce qui compte avant tout, ce n'est pas la technique employée ou les fioritures esthétiques,
mais l'émotion, la vraie : Intense et pure.
Le beau, le mal, le bien n'a pas de sens dans la peinture".
Article Nice matin 2005





GRAND PRIX INTERNATIONAL D'ARTS PLASTIQUES DE SAINT RAPHAEL
1982


PREMIER PRIX DE PEINTURE, MEDAILLE DU CONSEIL GENERAL
"la toile blanche"
la toile conquiert son indépendance. Le pinceau s'intrégre alors en elle et renait en perpective :
une surface lisse et blanche. Le motif se reflète et devient empreinte.
L'inspiration ne peut étre qu'issue de l'esprit de l'artiste :
SERRANO
L'AMATEUR D'ART septembre 1982